Menu

Devenez membre
ACCÈS MEMBRE
English
Contactez nous
Qui nous sommes
Nos activités
Parrainage
Adhésion
Événements
Publications électroniques
Info-carrières
Que se passe­-t­-il à l'AIA
Médias
Membres

Le gouvernement du Québec annonce de nouvelles restrictions dues à la COVID-19 — La chaîne d’approvisionnement du marché secondaire est autorisée à poursuivre ses activités pendant la période de fermeture

Le mardi 15 décembre 2020, le premier ministre François Legault a annoncé que les restrictions en raison de la COVID-19 seraient renforcées. À partir du jeudi 17 décembre 2020 et au minimum jusqu’au 10 janvier 2021 inclusivement, il est obligatoire pour les employés de bureau de faire du télétravail. Cependant, les travailleurs qui doivent absolument être présents sur place pour que l’entreprise poursuive ses activités peuvent se rendre à leur bureau. Du 25 décembre au 10 janvier inclusivement, tous les commerces jugés non essentiels seront fermés. 
 
Les nouvelles restrictions imposées aux commerces sont assez contraignantes. Par exemple, seuls les commerces tels que les épiceries, les pharmacies et les quincailleries sont autorisés à demeurer ouverts. Les magasins à grande surface tels que Walmart et Costco ne pourront plus vendre de marchandises jugées non essentielles.
 
La liste des commerces autorisés à exercer leurs activités du 25 décembre 2020 au 10 janvier 2021 comprend la chaîne d’approvisionnement du marché secondaire :
 
  • Commerces de produits, pièces et autre matériel nécessaires aux services de transport et de logistique (garages pour réparation seulement, pas de vente par concessionnaires*)
 
Ces établissements doivent respecter des restrictions quant au nombre de clients qu’ils admettent à l’intérieur du commerce. Ces restrictions peuvent être consultées ici.
 
Bonne nouvelle pour le marché secondaire, car ce secteur continue d’être désigné comme un service essentiel. Outre le fait que l’industrie puisse continuer à exercer ses activités, cela crée un précédent afin que notre secteur soit autorisé à poursuivre ses activités dans des situations similaires à l’avenir. 
 
Consultez la liste des commerces prioritaires et leurs restrictions.
 
* Cela signifie que les commerces ou entreprises qui vendent des véhicules et exploitent également des aires de service ne peuvent que fournir des réparations, et non vendre des véhicules.

Categories



Archives