Menu

Devenez membre
ACCÈS MEMBRE
English
Contactez nous
Qui nous sommes
Nos activités
Commandite
Adhésion
Événements
Publications électroniques
Info-carrières
Que se passe­-t­-il à l'AIA
Médias
Membres

Quatre facteurs dont il faut tenir compte pour le calibrage statique

Bon nombre de systèmes d’aide à la conduite nécessitent un calibrage statique. Plus précisément, il s’agit du calibrage des caméras et des capteurs d’un véhicule effectué au moyen d’un analyseur-contrôleur, de cibles et d’autres instruments spécialisés alors que le véhicule est stationnaire.

Voici quatre facteurs dont vous devez tenir compte pour effectuer un calibrage statique.

1. Disposer des outils appropriés

La plupart du temps, le calibrage statique exige des outils spéciaux, dont des cibles, des réflecteurs, des niveaux, des analyseurs-contrôleurs, des calibres angulaires électroniques et des tapis de protection. Parfois, seuls de simples instruments sont nécessaires comme du carton, du ruban gommé, une corde et un ruban à mesurer. Habituellement, les outils nécessaires sont indiqués dans la procédure de calibrage.

Aussi, afin d’empêcher le moteur du véhicule de s’éteindre durant le calibrage, il est important d’utiliser un chargeur de batterie ou un appareil permettant de maintenir la charge de la  batterie.

2. Libérer suffisamment d’espace autour du véhicule

Pour effectuer certains calibrages, les constructeurs exigent qu’il y ait un espace ouvert, plat et suffisamment grand autour du véhicule pour que le calibrage de la caméra et du capteur soit effectué correctement. Mieux vaut consulter le manuel de réparation du véhicule pour connaître l’espace nécessaire avant de procéder au calibrage.

3. Consulter le manuel de réparation

Avant de commencer, vous devez avoir à portée de la main les instructions figurant au manuel de réparation. Observez à la lettre chacune des étapes pour vous assurer que la caméra et le capteur soient calibrés correctement. Certaines étapes sont très simples et consistent à vérifier la pression des pneus, à retirer de l’habitacle les effets personnels du propriétaire du véhicule et à vérifier le niveau de carburant. Consultez le manuel de réparation chaque fois qu’un calibrage est nécessaire, et suivez chacune des étapes, car la procédure a peut-être été modifiée.

4. Prévoir suffisamment de temps

Prévoyez suffisamment de temps pour effectuer ce travail! Certains calibrages peuvent s’avérer laborieux et complexes, et exiger un mesurage ou des cibles de grande précision. Les étapes peuvent alors être plus nombreuses que  prévu.

Au moment de calibrer un système d’aide à la conduite, observez systématiquement les procédures du constructeur afin de vous assurer d’effectuer une réparation complète, sûre et de qualité.

Le calibrage statique et des systèmes d’aide à la conduite vous intéresse? Découvrez les cours qui sont offerts sur le  site Web d’I-Car Canada.

Categories



Archives