Menu

Devenez membre
ACCÈS MEMBRE
English
Contactez nous
Qui nous sommes
Nos activités
Commandite
Adhésion
Événements
Publications électroniques
Info-carrières
Que se passe­-t­-il à l'AIA
Médias
Membres

Les résultats électoraux de 2022 en Ontario et leur incidence sur l’avenir du marché secondaire

Le premier ministre Doug Ford et le Parti progressiste-conservateur (PC) de l’Ontario ont été reportés au pouvoir en remportant la majorité des voix aux élections provinciales du 2 juin 2022. En effet, le PC a récolté 83 sièges à la Chambre, soit un gain de 16 par rapport à la précédente législature. Cette seconde majorité de Doug Ford et de son parti est un véritable exploit, car en plus de 15 ans, aucun gouvernement sortant n’avait réussi à décrocher un second mandat. Malgré la perte de 7 sièges, Andrea Horwath et les néodémocrates ont été en mesure de conserver leur statut d’opposition politique, ce qui signifie que les libéraux n’ont pu récupérer autant de pouvoir qu’ils l’espéraient. À la suite de l’élection, Andrea Horwath et le chef libéral Steven Del Duca, accusant une défaite dans sa propre circonscription, se sont tous les deux démis de leurs fonctions.

Les élections ontariennes ont été littéralement boudées, l’électorat ayant connu son taux le plus bas depuis 1867. Certaines pistes portent à croire que cette faible participation au scrutin pourrait être attribuable à la faiblesse de l’opposition, à l’apathie de l’électorat et au manque flagrant de dynamisme de cette élection, les libéraux et les néodémocrates ayant complètement échoué à motiver les électeurs.

Sommaire des priorités du PC d’un intérêt majeur pour le marché secondaire

Dès l’annonce de l’élection provinciale, notre équipe responsable des relations gouvernementales a communiqué avec les trois principaux partis politiques de l’Ontario afin de connaître leurs positions quant aux enjeux d’importance pour notre industrie.

Voici la position du PC sur les enjeux d’importance pour le marché secondaire :

  1. Propulser l’industrie de l’automobile ontarienne vers l’avenir : Le budget 2022 prévoyait plus de 12 milliards $ de financement pour stimuler l’investissement dans les véhicules électriques et hybrides.
  2. Investir dans les métiers qualifiés : Les programmes liés à l’emploi et à la formation se partageront la somme de 1 milliard $ tandis que le soutien au développement des métiers qualifiés se verra attribuer un financement supplémentaire de 114,4 millions $ sur 3 ans. Pour ce qui est de la main-d’œuvre, le budget 2022 promettait de porter le salaire minimum à 15,50 $ l’heure.
  3. S’attaquer à la flambée des coûts de la vie : Le PC a fait la promesse de rendre le coût de la vie plus abordable en réduisant les prix de l’essence de 5,7 sous le litre à compter du 1er juillet.

Maintenant que l’élection est derrière nous, le premier ministre Doug Ford doit d’abord passer sa liste de candidats en revue et actualiser son Conseil des ministres. Parmi les principaux porte-feuilles à distribuer, mentionnons celui de la Santé et des soins de longue durée. Tout indique que le premier ministre annoncera la composition de son nouveau Conseil sous peu.

Les initiatives de relations gouvernementales de l’AIA Canada en Ontario

L’AIA Canada engagera activement le dialogue avec le nouveau gouvernement et les principaux membres du Conseil des ministres sur les enjeux d’un intérêt capital pour le marché secondaire de l’automobile, notamment celui du financement de l’amélioration des compétences professionnelle et de l’initiation au travail, ainsi que celui du soutien des politiques en matière de droit à la réparation.

Les débats à la Chambre des communes reprendront le 12 septembre 2022; l’un des premiers sujets à l’ordre du jour sera l’adoption du budget que le PC avait déposé à la fin d’avril.

Categories



Archives