Menu

Devenez membre Site emploi
ACCÈS MEMBRE
English
Contactez nous
Qui nous sommes
Nos activités
Partenariat
Adhésion
Événements
Publications
Info-carrières
Que se passe­-t­-il à l'AIA
Médias
Membres

Veillez à la sécurité routière de votre famille – Faites BONNE route en toute SÉCURITÉ.

MAJEPS15Le 8 octobre 2015, OttawaOctobre est le mois de la sécurité automobile. Consacrez donc un peu de temps à prendre soin de votre véhicule pour qu’il soit prêt pour les rigueurs de l’hiver qui vient. Grâce à un petit investissement de temps et d’argent, vous aurez l’esprit tranquille et vous pourriez éviter le coût plus élevé et les tracas d’une panne imprévue.

D’après des séances de discussion menées récemment pour l’Association des industries de l’automobile (AIA) du Canada, beaucoup d’automobilistes canadiens estiment qu’ils effectuent très régulièrement l’entretien de base de leur véhicule. Pourtant, selon l’étude Canadian Automotive Aftermarket Demand Study réalisée en 2013, le Canadien moyen consacre 623 $ de moins par année qu’il faudrait à l’entretien automobile. Cela indiquerait que certains travaux d’entretien régulier sont omis, ce qui est préoccupant puisque les programmes d’entretien établis par les constructeurs pour leurs véhicules visent à maintenir l’intégrité des véhicules, et par conséquent la sécurité des usagers de la route.

« Ce que nous voulons que les gens retiennent de cette campagne, c’est que les omissions de petites choses qui peuvent sembler anodines peuvent s’accumuler et mettre en jeu votre sécurité, ainsi que celle de votre famille et des autres usagers de la route, explique Jean-François Champagne, président de l’AIA Canada. Notre but en octobre, c’est d’inciter le plus de Canadiens possible à suivre eux-mêmes la liste de vérification de base figurant dans notre site Web Mon auto, j’en prends soin ou à s’adresser à leur fournisseur de services pour veiller à la sécurité de leur véhicule et à prendre l’habitude d’entretenir leur véhicule en toutes saisons. »

Conducteurs plus jeunes de véhicules plus vieux


Plus que jamais, des conducteurs plus jeunes achètent des voitures plus vieilles. Selon les recherches du programme Mon auto, j’en prends soin, les jeunes automobilistes de 18 à 24 ans négligent leurs véhicules, ce qui pose un risque de sécurité pour eux comme pour les autres usagers de la route. Mon auto, j’en prends soin incite les parents à discuter franchement et ouvertement avec leurs jeunes automobilistes de l’importance de l’entretien automobile et à leur indiquer des façons d’économiser afin de pouvoir payer ces réparations.

« Même si, comme parent, vous êtes novice en matière d’entretien automobile, faites-en une expérience d’apprentissage, propose Champagne. Ne craignez pas de partager vos connaissances et d’emmener votre jeune avec vous lorsque vous faites effectuer l’entretien de votre véhicule. Demandez des conseils à votre technicien d’entretien ou renseignez-vous sur le programme d’entretien automobile que votre collège local offre aux automobilistes. »

Voici quelques sujets de discussion pour amorcer la conversation avec des membres de votre famille.

  • Expliquez que tous les véhicules, qu’ils soient neufs ou vieux, doivent être entretenus. Assurez-vous que chaque personne qui conduit l’automobile familiale ou son propre véhicule connaît et respecte le programme d’entretien du véhicule. L’entretien préventif accroît la sécurité et permet d’économiser.

  • Aidez à préparer un budget pour payer les frais d’entretien régulier.

  • N’oubliez pas le manuel du propriétaire. Ce guide contient beaucoup de renseignements au sujet du véhicule. Si vous l’avez perdu, vous pouvez généralement le commander ou le télécharger en ligne du site Web du constructeur de votre véhicule.

  • Emmenez votre jeune automobiliste à l’atelier de réparation, au magasin de pneus, à l’atelier carrossier et partout où vous faites effectuer des travaux sur l’automobile. Présentez-lui vos fournisseurs de services. Laissez-le poser des questions au sujet de l’équipement, des pièces, des services, des prix, etc.

  • Planifiez. Que faire en cas de panne, d’accident ou de vol du véhicule? Et s’il n’y a pas d’autres automobilistes à la maison pour prendre l’appel de panique?


Au fil des ans, les normes de sécurité des véhicules ont été resserrées et les véhicules d’aujourd’hui sont plus sécuritaires que jamais. Cependant, même les véhicules les mieux conçus doivent être entretenus pour rouler de façon sécuritaire et fiable au fil du temps.

L’omission d’entretenir votre véhicule selon le manuel du propriétaire indiquant les recommandations des ingénieurs qui l’ont conçu peut poser un risque pour vous et votre famille. Alors, pourquoi pas tenir votre véhicule en bon état? Après tout, mieux vaut de faire bonne route en toute sécurité.

Mois de la sécurité automobile

Mon auto, j’en prends soin met l’accent sur la sécurité et l’entretien préventif des véhicules tout au long d’octobre, le Mois de la sécurité automobile. Pour aider les automobilistes, le programme fournit du matériel dans son site Web, sur des plateformes de médias sociaux, dans des annonces imprimées et de la publicité vidéo projetée sur les lieux à l’échelle du pays.

À propos du programme Mon auto, j’en prends soin

Mon auto, j’en prends soin est une campagne d’éducation et de sensibilisation des consommateurs destinée à renseigner les automobilistes canadiens sur les avantages de l’entretien régulier et de la réparation des véhicules. La campagne vise à habiliter les automobilistes à prendre des décisions éclairées au sujet de leur véhicule et à éviter les coûteuses réparations résultant de la négligence. Mon auto, j’en prends soin s’articule sur trois grands thèmes : la sécurité, la protection de l’environnement et l’optimisation des sommes consacrées à l’entretien et à la réparation des véhicules.

 

Pour en savoir plus au sujet de l’entretien automobile et pour obtenir la liste de contrôle et d’autre matériel du programme, visitez le site Mon auto, j’en prends soin.